Pokémystère
Bienvenue sur Pokémystère !

Pour accéder aux forums, il faut s'inscrire. L'inscription ne nécessite pas de confirmation par e-mail. Il faut remplir les champs demandés, et il est possible de se connecter directement !

N'hésite-plus, ça ne te prendras que quelques secondes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mode Solo] La légende d'Arceus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yamaneko

avatar

Féminin

MessageSujet: [Mode Solo] La légende d'Arceus   Mar 12 Fév 2008 - 4:37

~( Présentation des lieux et des personnages )~

L’îlot aux baies :

Petite île située au large des côtes de Sinnoh. Assez connue des touristes pour sa réputation en matière de Baies de première qualité pour les Poffins, elle est très difficile d’accès et seuls les dresseurs expérimentés s’aventurent sur l’îlot dans l’espoir de trouver le fameux sous-bois aux Baies dont l’emplacement n’est répertorié nul part car jalousement conservé par les habitants natals de l’îlot.
C’est le lieu de départ de notre histoire.
Clairobscure et le Mont de Cristal sont des lieux situés sur l’îlot aux Baies.

Personnages principaux :

Voilà la présentation des six personnages principaux de cette histoire…
Bien que l’histoire soit axée sur les aventures d’Aurore, Edwin, Harmonie et Matias, nous retrouverons aussi de vieilles connaissances tel que Sacha, Pierre et Hikari ou encore Jessie, James et le fidèle Miaouss ainsi que Butch, Cassidy et même Régis… Et bien d’autres encore, sans doute !
En bref, bon nombre de personnages appartenant à l’anime serons présents tout au long de la fiction.



Haiiro Aurore (15 ans) héroïne principale :

Elle a une peur bleu des Caninos et de tout autre Pokémon Feu car elle fut mordu par son propre Caninos alors qu’elle n’avait que 6 ans. C’est une fille sympathique et joyeuse bien qu’un peu trop terre à terre. Elle n’est pas un model de courage mais elle se débrouille comme elle peut avec ses peurs.
Aurore, bien d’aillant horreur des Pokémons, se retrouve souvent dans des situations étranges et inexplicables ou elle devra aider et délivrer des Pokémons. Cette jeune fille brune aux yeux vert est bien partie pour devenir une dresseuse d’exception malgré sa révulsion vis à vis des Pokémons.
Aurore est liée à une prophétie très ancienne et peut communiquer avec Arceus, le Dieu Pokémon.

Odoley Edwin (15 ans) second héros principal :

C’est un garçon extrêmement gentil, bien qu’un peu naïf sur les bords. Il déteste plus que tout que l’on fasse du mal aux Pokémons et est, contrairement à Aurore, passionné par les Pokémons de type Feu. Il projette de devenir le meilleur dresseur de Pokémon de tout les temps et il semble enclin à le devenir. C’est un jeune homme au grand cœur qui dit toujours ce qu’il pense même s’il sait que cela va lui attirer des ennuis. Attentif aux autres il est lié à une prophétie très ancienne, la même qu’Aurore, et devra seconder celle-ci dans le but de l’accomplir.


Allercy Matias (17 ans) troisième héros principal :

Ce garçon taciturne et introverti s’est enrôler dans la Team de l’Eternité pour se prouver qu’il était capable de réaliser de grandes choses tout seul. Malheureusement son amour pour la nature et les Pokémons lui apportera bien des malheurs dans sa quête de puissance. Matias est très lié avec ses Pokémons et ne supporte pas que l’on fasse du mal à ceux-ci. Bien qu’étant le coéquipier de Laureen il n’éprouve aucune sympathie pour elle et ira même jusqu’à la détester et la haïr. Matias deviendra, au fil du temps, l’ami et le confident d’Aurore. Il se considérera tout de même comme le rival d’Edwin, qu’il n’apprécie pas vraiment.
Il a lui aussi un grand rôle à jouer dans la prophétie qui regroupe Aurore et Edwin.


Emiko Laureen (15 ans) membre de la Team de l’Eternité :

Laureen est une fille méchante, dénudée de tout sentiment. Seule une chose compte pour elle, gagner.
Elle fait équipe avec Matias et elle le considère comme, disons-le honnêtement, un crétin fini. Elle pense être la dresseuse la plus puissante du monde et n’a aucune affection pour ses Pokémons. Laureen traite ses créatures avec dureté et cynisme, n’hésitant pas à les relâcher, affaiblis, si jamais ils ne sont pas à la hauteur de son espérance. Cette fille est une peste et deviendra bien vite le bras droit du chef de la Team de l’Eternité.


Eatran Harmonie (17 ans) Coordinatrice Pokémon, amie d’Aurore et d’Edwin :

Harmonie est une jeune fille solitaire et assez débrouillarde. Elle est née aveugle et c’est pourquoi elle se sert d’une flûte pour donner ses instructions à ses Pokémons, ce qui lui permet de surprendre ses ennemis. Elle n’est pas spécialement douce et combat toujours jusqu’à l’abandon de ses adversaires, c’est pourquoi elle est considérée comme quelqu’un sans cœur. Pourtant, lorsqu’on arrive à éveiller sa curiosité et son amitié, elle devient une puissante alliée. Le rêve d’Harmonie serait de devenir Experte Coordinatrice Pokémon. Elle porte sur son chapeau une étrange fleur qui ne se fane jamais, elle lui a été donnée par Shaymin.


Lawrens Adélaïde (35 ans) Chef de la Team de L’Eternité :

Adélaïde nourrit des rêves de puissance et de conquête. Brillante scientifique et fin stratège, elle inventa les Lordballs dans le but d’asservir tout les Pokémons Légendaires du Monde et de les utiliser pour faire régner le chaos sur terre. Elle agit ainsi pour des raisons encore gardés secrètes. Adélaïde est une dresseuse hors pair et pourrait faire un excellent Maître de la Ligue si elle n’était pas si foncièrement mauvaise. Elle ne s’intéresse qu’aux Pokémons Shiney. C’est elle qui vola le Caninos d’Aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-pokemon.com/index/
Yamaneko

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: [Mode Solo] La légende d'Arceus   Mar 12 Fév 2008 - 4:38

Proctologue : La fille qui haïssait les Pokémons

Une petite fille de six ans courrait à travers champs, un petit Caninos d’une couleur dorée la suivait tant bien que mal.
La petite brunette s’arrêta un cour instant pour vérifier la présence du bébé Pokémon à ses côtés et le Caninos, coupé dans son élan, n’eut pas le temps de s’arrêter et bouscula la petite fille, les faisant tomber tout deux dans l’herbe. La petite se mit à rire joyeusement et caressa la fourrure soyeuse du petit Caninos.
L’humaine s’assit correctement dans l’herbe et prit son Caninos sur les genoux :

- Tu sais je suis vraiment contente de tu veilles bien être mon ami ! Je suis si pressée d’arriver à la Boutique de Clairobscure ! Je vais pouvoir acheter une Pokéball, te capturer et te garder toujours près de moi ! Baaah je sais que j’ai pas encore l’âge de t’élever mais, tu sais, papa et maman m’ont dit qu’ils veilleraient sur toi d’ici là !

Le Caninos encore sauvage lécha la main de sa future dresseuse avec entrain. Il savait que s’ils étaient partis de la maison familiale si tôt le matin, c’était pour aller acheter une Pokéball dans le village voisin. Le Caninos s’était pris d’affection pour la fillette car, il y a de cela quelques jours, elle l’avait tirée d’une mauvaise passe alors qu’il s’était retrouvé face à face avec un groupe de Carapaces enragés.
La fillette n’aillant aucune Pokéball sur elle pour capturer le petit Caninos, l’avait transporté chez elle et l’avait soigné avec les quelques baies qui poussaient dans son jardin.
Cette fillette promettait d’avoir un avenir brillant en tant que dresseur Pokémon, le jeune Caninos en était intimement certain.

- Oh mais quel tableau touchant ! C’est à en verser des larmes… Tellement c’est pitoyable ! railla une voix féminine assez cynique

La petite fille se tourna doucement vers la personne qui venait de parler, c’était une femme d’un certain âge déjà, elle devait facilement avoir dans les trente ans et n’émanait pas de gentillesse. Elle était vêtue d’une robe noir striée d’argent, portait des gants de velours noir et était chaussée de petits talons aiguille. Elle semblait être une personne très distinguée avec ses longs cheveux bruns, presque noirs, qui lui battaient les reins et ses yeux bleus d’eau rehaussaient la différence entre la blancheur de sa peau et la noirceur de ses cheveux.

A côté de cette grande dame la petite fillette aux yeux noisettes et aux cheveux brun coupés courts qui, elle, était vêtue d’un large short beige et d’un ample t-shirt bleu, paraissait bien terne.

- Alors ma petite, on se promène avec son gentil Pokémon ? demanda la femme d’un air mauvais

La petite hocha doucement la tête, intimidée par cette femme toute vêtue de noir.

- Tu sais que ton Pokémon est très rare… Très… Précieux ? questionna la femme après un court moment de silence

La petite leva ses yeux émeraude vers elle et demanda, d’une voix fluette :

- Pourquoi vous me dites ça madame ?
- Tu n’as jamais bien regarder ton Pokémon, ou quoi ?
s’exclama la femme
- Mon Caninos…? Questionna la fillette, les yeux ronds
- Oui, oui ! Ton Caninos ! rétorqua l’adulte en prenant la voix timide de la gamine

La petite fille posa son regard sur le pelage doré du Caninos qui l’accompagnait. C’est vrai qu’habituellement les Caninos étaient tous d’une couleur orangée mais pas de quoi en faire tout un plat !

- Il est ce que certains dresseurs appellent un Pokémon Shiney ! Il est extrêmement rare ! Comment une gamine comme toi a pu obtenir cette petite merveille ? Qui te l’a donner ? questionna la femme en se rapprochant dangereusement

Le Caninos grogna et se plaça devant sa jeune amie. Il sentait le danger et ferrait tout pour protéger le petit brin de femme qui le regardait d’un air mi étonné mi ravi.

- Oooh ! C’est qu’il voudrait se battre le petit chien ? gloussa la femme
- Mais arrêter ! s’exclama la fillette en se plaçant devant son Caninos, Pourquoi est-ce que vous faites ça ?
- Cela ne te regarde pas ! J’ai juste besoin d’un Pokémon puissant et celui-ci ferra très bien l’affaire ! Tu ne l’as pas capturé non ? Je vais donc le faire à ta place… Je ne m’attendait pas à trouver un si beau spécimen dans cette campagne !

La femme saisit une Pokéball qu’elle avait accrochée à sa ceinture. La Pokéball était d’un noir d’encre désolant et seul une petite griffe argenté venait égailler ce triste tableau.
La jeune fille écarquilla les yeux, horrifiée :

- Non ! Non, vous n’avez pas le droit ! Il ne se laissera pas faire !


Le Pokémon grogna en signe d’affirmation. La femme, elle, semblait trouver cette profonde amitié atroce et grimaça de dégoût.

- Je me fiche complètement de sa pensée, à ton cher Caninos ! Je le capturerait et tu n’auras plus qu’à aller te réfugier sous les jupons de ta mère ! ricana la femme, Bien à nous deux Caninos !

La fillette tremblait, elle ne voulait pas que cela se passe comme cela, non, elle ne voulait pas !

- Canisse, arrête ! s’exclama la fillette en se plaçant aux côtés de la créature dorée, Tu ne dois pas faire ça !
- Oh, il a même un petit nom ? Comme c’est touchant ! ricana la femme d’un air mauvais
- Vous êtes complètement folle ! s’écria la fillette
- Bon fini de jouer, gamine ! File-moi ton Pokémon avant que je ne m’énerve !

Le Caninos en avait visiblement assez. Il bondit sur la femme mais avant qu’il puisse faire quoi de se soit la Pokéball de la femme le toucha et retomba à terre. Il tenta de se dégager mais une force l’empêchait de bouger, il se sentait faible et sa volonté l’abandonnait peu à peu.

La femme ramassa la Ball puis ricana et lança :

- C’est fini, il est à moi ! Personne ne peu échapper à la Lordball, pas même le plus puissant des Pokémons ! Dit adieu à ton cher Caninos, fillette !
- Canisse ne se laissera pas faire !!! hurla la futur dresseuse avec fougue et courage
- Tu crois ça, petite peste ? C’est ce que nous allons voir… Caninos, go ! cria l’adulte

Le petit Caninos doré apparut et regarda autour de lui d’un air totalement perdu. Son regard s’attarda sur la petite fille et un voile de douleur passa furtivement dans les yeux du Pokémon avant que ceux-ci ne deviennent noir. Noir d’encre.

- Bien, Caninos ! Cette jeune effrontée commence à m’ennuyer, utilise morsure, qu’elle me laisse enfin en paix !

Le Caninos passa à l’attaque, obligé d’obéir à son nouveau dresseur. Il se saisit de la main droite de la fillette et la mordit violemment. La petite hurla de douleur et, en sentant la douleur de l’humaine, le Caninos lâcha prise.

- Allons Caninos, qui t’as dit d’arrêter ! Lance ton attaque Flammeche, que je puisse en même temps mesurer tes capacités !

Et le Caninos obéit, il lança l’attaque vers la fillette qui ne put l’éviter, elle se protégea néanmoins de sa main, ce qui lui valut une brûlure atroce qui s’étendait désormais sur tout son avant-bras.
Un déclic se produisit dans la tête du Caninos qui coupa vivement son attaque et qui recula de plusieurs pas, voulant mettre le plus d’espace possible entre le danger qu’il représentait et la jeune fillette.
Mais il était trop tard, la petite avait déjà la main en sang et surtout le cœur en pièce.

La femme rappela le Pokémon et dit d’un ton glacial :

- Les Pokémon ne sont pas nos amis ! Ils ne sont là que pour nous servir ! Rien de plus ! Tu vois gamine, toi qui misait tout sur ta stupide amitié avec ce Pokémon ? Il t’as mordu, il ne t’as même pas reconnue !


La fillette tremblait de peur. Son Caninos avait radicalement changé, il n’était plus le même…
Le regard de la gamine accrocha aux Pokéballs que portait l’adulte… Des… Lordballs, c’est bien ça ?
Quelle était cette invention qui brisait tout lien entre humain et Pokémons ?
Au fond d’elle elle s’avait que Canisse n’y était pour rien mais… Mais…

- Tu ne seras jamais une bonne dresseuse gamine ! Oublie ça tout de suite ! Toi et les Pokémons n’êtes pas faits pour vivre ensemble ! Ton Caninos l’a remarquer et c’est pour ça qu’il s’est laisser avoir si facilement !

La fillette sentait les larmes lui monter aux yeux. Pourquoi cette femme disait-elle tout cela ? Pourquoi ?!

- Bon, je n’ai plus rien à faire ici ! Oh au fait… Tu devrais soigner cette blessure avant qu’elle ne devienne plus grave qu’elle ne l’est déjà, petite !

La femme appela un magnifique Roucarnage et elle prit son envol, entraînant le petit Caninos loin, très loin, de sa jeune amie.
La fillette, restée au sol, leva les yeux vers le ciel en hurlant :

- Pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi tu m’as fait ça ?! Pourquoi Canisse, pourquoi ?! Je te déteste, tu m’entends Canisse ? Je te déteste !!! Je te hais, je te hais !

Puis elle s’effondra au sol en pleur, sa main droite couverte de sang lui faisait dix fois moins mal que son cœur mais la fillette ne savait pas que la douleur qu’elle ressentait était au moins dix fois égale à celle que ressentait son petit Caninos. La fillette sera le poing malgré la douleur et siffla entre ses dents :

- Jamais je n’aurais de Pokémon, jamais je ne deviendrais dresseuse ! Je vous déteste tous… Vous m’entendez les Pokémons ? Je vous déteste… Si une simple balle vous suffit pour changer de sentiments il n’en est pas de même pour moi ! Jamais je ne serais votre amie ! Jamais !!!


Au dessus d’elle l’ombre du Roucarnage disparaissait. La femme vêtue de noir entraînait le Caninos loin de son amie, les laissant tout des le cœur briser. L’adulte songea un moment à cette gamine puis secoua la tête en ricanant, la petite avait été vraiment stupide de croire que son Caninos lui résisterait !
La femme posa son regard sur ses Lordballs, son invention… Des Pokéballs ultimes !


« Bidididip, bidididip, bidididip, bidididip… »

Une jeune adolescente s’éveilla en sursaut dans son lit et éteignit son réveille d’un geste rageur.
Encore ce souvenir…
Mais quand est-ce que Canisse arrêtera de l’hanter comme cela ? Quand pourrait-elle enfin le haïr en paix ?

La jeune fille grogna et s’habilla en vitesse pour descendre dans la cuisine manger quelque chose. Ce fut sa mère qui l’accueillit avec son traditionnel sourire enjoué :

- Alors ? Tu as bien dormi mon petit Goupix ?
- Maman je t’en prit arrête ! Je n’ai plus cinq ans ! Et tu sais comme moi que je déteste les Pokémons… Surtout les Pokémons Feu !


Le sourire de la femme disparut aussitôt et elle soupira de lassitude.

- Il serait temps que tu grandisses un peu Aurore ! Tu ne vas pas en vouloir toute ta vie à ton Caninos de s’être enfui !
- Canisse ne s’est pas enfui !!! C’est une dresseuse qui l’a capturé avec une Lordball, je te l’ai déjà dit !
s’énerva ladite Aurore

La mère semblait s’énerver et elle répondit sèchement :

- Je connais les Pokéballs, les Superballs, les Hyperballs, les Bisballs, les Chronoballs, les Faibloballs… J’ai même entendu parler d’une certaine Masterball mais je te le répète les Lordballs n’existent pas ! C’est juste le fruit de ton imagination !

Aurore sentit la colère la gagner, doucement, lentement.... Mais d’une façon certaine. Sa mère elle aussi se préparait à l’orage qui menaçait d’éclater :

- Bien sûr personne ne me crois ! Quand Aurore raconte quelque chose c’est toujours un mensonge ! Aurore n’arrivera jamais à la cheville de son si doué frère ! Aurore ne représente rien car Aurore a décider de ne pas avoir de Pokémons ! Aurore a toujours tord ! Aurore n’est qu’une bonne à rien pas même capable de s’occuper d’un Pokémon !
- Tu sais très bien que c’est faux Aurore !!!
s’écria sa mère
- Arrête de mentir ! Tu crois que je ne sais pas ce que pense les autres villageois ? Je vais te le dire si tu l’ignores encore : Ils pensent tous que je suis une fille sans cœur et totalement stupide, ils pensent aussi que je dois être un poids pour toi vu qu’à 15 ans je n’ai toujours pas quitter la maison ! Certains se disent même que je ne suis pas votre fille, à papa et à toi, et que vous m’avez adoptée par compassion !
- Aurore ce n’est pas…
commença la femme
- Si c’est tout à fait vrai ! Comment je ne pourrais pas aimer les Pokémons en étant la fille d’une ancienne championne d’arène, d’un Professeur Pokémon et la petite sœur de l’actuel Maître de la Ligue ?! J’en ai marre maman… J’en ai plus que marre !
- Aurore, mon petit Goupix, enfin ! Tu ne vas pas partir ! Si tu marches dans les hautes herbes les Pokémons sauvages t’attaquerons !


Et se fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Aurore en avait réellement assez, elle allait quitter ce village perdu au milieux des Pokémons et elle allait rejoindre la ville la plus proche pour commencer à chercher du travail à mi-temps dans une bibliothèque… Ou en tant que vendeuse, elle n’en savait encore rien.

- Ecoute maman j’ai 15 ans ! Je crois pouvoir me débrouiller pour ne pas marcher dans les hautes herbes tu sais ! Il existe des chemins, au cas où tu n’étais pas au courant ! Sur ce je vais préparer ma valise, je m’en vais vers midi !

Puis Aurore quitta la cuisine d’un pas rapide et se dirigea vers sa chambre en grandes enjambées. Une fois qu’elle avait dit quelque chose elle ne revenait pas sur sa parole. Jamais.
Aussi elle se saisit d’un sac et y fourra tout ce dont elle pourrait avoir besoin pendant son voyage de quelques semaines jusqu’à la prochaine grande ville. Elle mit plusieurs livres, un carnet de note ainsi qu’un crayon, de l’argent, des Baies et des vêtements pêle-mêle dans le grand sac de sport qu’elle avait choisie.

Après avoir dépouiller sa chambre, Aurore jeta un coup d’œil à la montre de son poignet.
11 heure 30, très bien.

Elle empoigna son sac et le jeta négligemment sur ses épaules avant de descendre lourdement l’escalier.
Arrivée dans le hall d’entrée elle tomba nez à nez avec sa mère qui la toisait d’un regard humide, voir vitreux :

- Aurore écoute… Tu ne peux pas partir, pas sans Pokémon ! Il y a pleins de dresseurs au alentours et…
- Et je leur dirais que je ne suis pas dresseuse, c’est aussi simple que ça, voilà tout ! Maintenant maman, si tu veux bien me laisser passer…
enchaîna Aurore d’un ton badin
- Aurore ! Tu n’iras nulle part !!! s’écria la femme
- Maman je suis assez grande pour me débrouiller ! J’ai une carte de la région et, au cas ou tu l’aurais oublier, j’ai 15 ans ! Mon frère est parti à 10 ans je te rappelle ! répliqua l’adolescente
- Oui mais Thomas avait un Pokémon avec lui ! contredit la mère avec colère
- Bon écoute maman ! J’ai dit que je m’en allait donc je m’en vais ! Je t’enverrais un message sur ton téléphone lorsque je serrais arrivée à destination ! trancha la jeune fille

Sur ce Aurore claqua la porte d’entrée avec fougue. Sa mère resta un long moment à fixer la porte devant elle puis elle secoua la tête, dépitée :

- Tu es bien la fille de ton père Aurore, tu fonces toujours tête baissée… J’espère juste qu’il ne va rien t’arriver… Reviens-moi entière, mon petit Goupix !

[...A Suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-pokemon.com/index/
mewtwo

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Mode Solo] La légende d'Arceus   Mar 19 Fév 2008 - 23:05

c'est une fiction?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumpokemon.actifforum.com/
Yamaneko

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: [Mode Solo] La légende d'Arceus   Mer 20 Fév 2008 - 10:03

Wép ! ^__^
En effet, c'est une fiction...

Aurore n'est pas LA Aurore de Pokémon...
A l'époque où j'avais commencée je connaisais Aurore sous son nom japonais ; Hikari.
Elle apparaitra dans l'histoire mais sous le prénom d'Hikari ^.^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-pokemon.com/index/
mewtwo

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Mode Solo] La légende d'Arceus   Mer 20 Fév 2008 - 10:05

ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumpokemon.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mode Solo] La légende d'Arceus   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mode Solo] La légende d'Arceus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Southside en mode solo?
» Portal 2 (Xbox360, PS3, PC)
» Anarchy Reigns (alias Max Anarchy au Japon Nananèreu XD)
» train carbone Mcpx sur solo pro 100 3d
» Solo pro 125

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémystère :: Espace Pokey'City :: Pokey'City :: La Vallée des Remoraids :: Bibliothèque de Latios :: Etagères de la bibliothèque-
Sauter vers: